RAMQ et traitement de l'obésité

En général la RAMQ NE REMBOURSE PAS ce type de traitement, même suivant une demande en "patient d'exception". Un peu comme les traitements considérés comme esthétiques, la Régie d'Assurance Maladie du Québec (RAMQ) a fait le choix de ne pas rembourser la médication contre l'obésité. Toutefois, le prescripteur peut tout de même faire une demande de couverture du traitement pharmacologique au régime public d'assurance médicament via la mesure du PATIENT D'EXCEPTION s'il juge ce traitement nécessaire pour son patient.

La mesure du patient d’exception permet la couverture, par le régime public d’assurance médicaments, de médicaments non inscrits à la Liste des médicaments ou de médicaments d’exception prescrits pour une indication thérapeutique ne figurant pas à la Liste des médicaments. Ces médicaments doivent être d’une nécessité particulière et exceptionnelle pour la personne assurée.

Médication ayant une indication officielle contre obésité au Canada

Nouveauté - Wegovy® (Semaglutide) = NON remboursé RAMQ - coût inconnu pour l'instant* - Perte de poids moyenne de 16kg à 19kg, le coût actuel au Canada n'est pas connu. Selon la monographie et l'étude STEP, 83.5% des patients ont atteint une réduction de poids de 5% ou plus avec ce principe actif, comparativement à 31.1% dans le groupe Placebo (référence - étude STEP - Semaglutide Treatment Effect in People with Obesity). Ce médicament n'est pas dépourvu d'effets indésirables. Les évènements secondaires les plus fréquemment signalés étaient les nausées, la diarrhée, les vomissements, la constipation, la douleur abdominale, les maux de tête et la fatigue. Le régime posologique suggéré est d'initier le médicament à dose de 0.25mg par semaine par voie sous-cutanée et d'augmenter progressivement la dose jusqu'à 2.4mg par semaine. L'administration du médicament se fait par voie sous-cutanée à l'aide de stylo piqueur à usage unique (injection: pre-filled, single-dose pen). Selon le schéma posologique proposé (augmentation de la dose aux 4 semaines environ), il prendra environ 5 mois avant d'atteindre la dose optimale suggérée. Au Canada le Wegovy® est indiqué comme traitement d'appoint à un régime hypocalorique et à une activité physique accrue pour la gestion du poids à long terme chez les patients adultes ayant un indice de masse corporelle (IMC) initial de 30 kg/m2 ou plus (obésité) ou de 27 kg/m2 ou plus (surpoids) en présence d'au moins une comorbidité liée au poids, comme l'hypertension, le diabète sucré de type 2, la dyslipidémie ou l'apnée obstructive du sommeil. Le produit devrait être disponible au Canada au cours de l'été ou l'automne 2022. Lien vers la monographie en cliquant ici.

Saxenda® (Liraglutide) = NON Remboursé RAMQ - Perte de poids moyenne de 4 à 6 kg, il coûte plus de 440$* par mois. Au Canada, Saxenda® est indiqué en association avec un régime hypocalorique ainsi qu’une augmentation de l’activité physique pour la gestion du poids chronique auprès des patients adultes ayant un indice de masse corporelle (IMC) initial de : 30 kg/m2 ou plus, ou 27 kg/m2 ou plus en présence d’au moins une comorbidité liée au poids (p. ex. de l’hypertension, du diabète de type 2 ou de la dyslipidémie) et dont l’intervention antérieure de gestion du poids aurait échoué. Son mécanisme d'action principal en obésité est la capacité de cette molécule à réduire l'appétit et la quantité d'aliment ingéré. Tel que suggéré par la monographie, il devrait s’ajouter à un régime hypocalorique et à plus d’activité physique. Ce médicament s'administre par voie sous-cutanée et il doit être administré quotidiennement selon un schéma posologique qui lui est propre. Les effets secondaires rencontrés sont similaires au Wegovy® puissent qu'ils partagent le même mécanisme d'action, soit les céphalées, la diarrhée, la constipation, la dyspepsie, les nausées, les vomissements et autres. Lien vers la monographie en cliquant ici.

Contrave® (Naltrexone et Bupropion ) = NON Remboursé RAMQ - Perte de poids moyenne de 5 kg, il coûte environ 300$* par mois. Il s'agit d'une combinaison de faibles doses de la naltrexone (une molécule médicamenteuse souvent utilisée dans le traitement de l’alcoolisme et de la dépendance aux opioïdes) et le bupropion (une molécule médicamenteuse utilisée en tant qu’antidépresseur ainsi que pour aider les personnes à cesser de fumer). Au Canada, l’usage du médicament Contrave® est approuvé pour les adultes (en complément d’un régime hypocalorique et d’un programme d’activité physique) qui ont : un indice de masse corporelle (IMC) de 30 kg/m2 ou plus ou un IMC de 27 kg/m2 ou plus avec la présence d’au moins une comorbidité liée au poids tel que l’hypertension, le diabète de type 2 ou la dyslipidémie (accumulation anormale des triglycérides, du cholestérol ou du gras dans le sang). Ce médicament se donne par voie orale selon un schéma posologique particulier. Selon la monographie, il prendra 4 semaines avant d'atteindre la dose de maintien. Ce médicament peut causer de la constipation, de l'hypertension, des troubles du sommeils et aussi de la sécheresse de la bouche (et autres, voir monographie). Il comporte plusieurs précautions ou contre-indication qui doivent être évaluées par le clinicien (se référer à la monographie pour plus de détails - ex. si antécédent d'accident vasculaire cérébral, de traumatisme crânien, d'épilepsie, d'hépatite etc.). Lien vers la monographie en cliquant ici.

Xenical® (Orlistat ) = NON Remboursé RAMQ - Perte de poids moyenne de 2,5 kg, il coûte environ 170$* par mois. Le Xenical est un inhibiteur des lipases gastro-intestinales. Cette inhibition a pour action de réduire la quantité de gras absorbé au niveau intestinal, donc il réduit la quantité de calories, ce qui mène à une perte de poids. Ce médicament ne réduit pas l'appétit. Ce médicament se donne par voie orale à raison d'un schéma posologique simple. Il se donne généralement 3 fois par jour, avec les repas ou jusqu'à 1 heure après ce dernier. La monographie suggère aussi d'administrer un supplément multivitaminique afin de diminuer les risques de carences en nutriments liposolubles. Idéalement, ce supplément vitaminique devrait être donné au coucher, ou au moins 2 heures avant ou après l'administration du Xenical®. Le mode d'administration de ce médicament doit être bien enseigné au patient. Se référer à la monographie pour les effets secondaires fréquents, tel que les céphalées, la défécation accrue, les flatulences avec fuites huileuses, les inconfort abdominal, les perte huileuse, les selles grasses, les urgences fécales etc. Lien vers la monographie (en anglais) en cliquant ici.

*Le coût peut varier d'une pharmacie à un autre, d'un fournisseur à un autre et il n'inclut pas l'honoraire du pharmacien communautaire. Vous référer au site internet de l'AQPP afin de mieux comprendre la facturation en pharmacie.

Mesures non pharmacologiques

Il est conseillé de jumeler un traitement pharmacologique contre l'obésité avec des interventions non pharmacologiques axées sur le mode de vie. L' intervention axée sur le mode de vie est définie comme une intervention qui intègre, seule ou en combinaison, les trois approches suivantes :

  • l’approche nutritionnelle : correspond à toute intervention qui comporte une composante nutritionnelle (une modification des habitudes alimentaires, une diète prescrite, un changement nutritionnel intégré au mode de vie ou même de l’éducation nutritionnelle).

  • l’approche axée sur l’activité physique : correspond à toute intervention qui utilise toute forme d’exercice physique ou de mouvements (sport, activités planifiées, journalières ou ménagères, ou toute autre forme d’activité) effectués dans le but d’augmenter la dépense énergétique. Cette approche inclut les interventions visant à réduire la sédentarité (diminution du temps passé devant les écrans de divertissement, comme la télévision, les jeux vidéo et l’ordinateur).

  • l’approche de gestion du comportement : correspond aux seules interventions qui utilisent de façon systématique des stratégies de gestion du comportement, incluant le counseling comportemental (bref), l’intervention de gestion du comportement et la thérapie comportementale. La gestion du comportement peut faire intervenir une variété d’approches, notamment la thérapie familiale, la thérapie cognitivo-comportementale, les approches de résolution de problèmes, l’utilisation de principes de thérapie cognitive ou comportementale, ou l’amélioration des habiletés parentales.

Tableau comparatif des agents pharmacologiques indiqués en obésité - au Canada

Tableau créé par Pierre-Olivier Hallé, pharmacien

Tableau Obésité - version 3.pdf

Autres médicaments pouvant engendrer une perte de poids SANS INDICATION officielle contre l'obésité au Canada

***Ces agents ne devraient pas être prescrits dans le seul but de faire perdre du poids***

Agoniste du GLP1

  • Ozempic® (Sémaglutide) - perte de poids plus important parmi les aGLP1 indiqué dans le Diabète de type 2

    • Médicament d'exception à la RAMQ, mais pour le traitement des personnes diabétiques de type 2, en association avec la metformine lorsqu'une sulfonylurée est contre-indiquée, non tolérée ou inefficace. L'autorisation est donnée pour une dose maximale hebdomadaire de 1 mg. Par inefficacité, on entend une non-atteinte de la valeur d'hémoglobine glyquée (HbA1c) adaptée au patient. Bonne alternative en obésité si patient diabétique de type 2 puisqu'il peut induire une perte de poids (perte moyenne = 5.4 kg).

    • N.B. Rybelsus est la formulation orale de l'Ozempic®. Perte de poids semble similaire à la formulation S.C., toutefois non remboursé RAMQ.

  • Trulicity® (Dulaglutide) - indiqué dans le Diabète de type 2

    • Médicament d'exception à la RAMQ, remboursé si associé avec la metformine, pour le traitement des personnes diabétiques de type 2 dont le contrôle glycémique est inadéquat et dont l'indice de masse corporelle (IMC) est supérieur à 30 kg/m2 lorsqu'un inhibiteur de la DPP-4 est contre-indiqué, non toléré ou inefficace. La durée maximale de chaque autorisation est de 12 mois. Lors de la première demande de poursuite du traitement, le médecin doit fournir la preuve d'un effet bénéfique défini par une diminution de l'hémoglobine glyquée (HbA1c) d'au moins 0,5 % ou par l'atteinte d'une valeur cible de 7 % ou moins. L'autorisation est donnée pour une dose maximale hebdomadaire de 1,5 mg. Par inefficacité, on entend une non-atteinte de la valeur d'HbA1c adaptée au patient. Bonne alternative en obésité si patient diabétique de type 2 puisqu'il peut induire une perte de poids (perte moyenne = 0.9 à 2.7 kg).

  • Victoza® (Liraglutide) - indiqué dans le Diabète de type 2

    • Médicament d'exception à la RAMQ, si associé avec la metformine, pour le traitement des personnes diabétiques de type 2 dont le contrôle glycémique est inadéquat et dont l'indice de masse corporelle (IMC) est supérieur à 30 kg/m2 lorsqu'un inhibiteur de la DPP-4 est contre-indiqué, non toléré ou inefficace. La durée maximale de chaque autorisation est de 12 mois. Lors de la première demande de poursuite du traitement, le médecin doit fournir la preuve d'un effet bénéfique défini par une diminution de l'hémoglobine glyquée (HbA1c) d'au moins 0,5% ou par l'atteinte d'une valeur cible de 7% ou moins. L'autorisation est donnée pour une dose maximale quotidienne de 1,8 mg. Par inefficacité, on entend une non-atteinte de la valeur d'HbA1c adaptée au patient. Bonne alternative en obésité si patient diabétique de type 2 puisqu'il peut induire une perte de poids (perte moyenne = 2.7 kg).

Wellbutrin XL® (Bupropion)

Antidépresseur remboursé à la RAMQ. Indication officielle pour le traitement de la dépression majeure et cette médication peut induire une perte de poids. Il s’agit d’un des deux ingrédients actifs du Contrave®. Ce médicament a aussi une indication en cessation tabagique (Zyban®) et s'avère parfois un choix intéressant si le patient désire à la fois un traitement pour l'humeur, une perte de poids et arrêter de fumer. Avant d'initier ce traitement, on doit s'assurer qu'il n'y a pas d'antécédents d'épilepsie ou de risque de diminution du seuil convulsif (ex TCC ou AVC récent). Il est important d'aviser le patient qu’une période d’anxiété passagère en début de traitement et des céphalées peuvent apparaître, mais on tendance à s’estomper avec le temps.

Glucophage® (Metformine)

Remboursé RAMQ. Indication officielle dans le traitement du diabète de type 2. Choix intéressant chez le patient obèse avec syndrome métabolique dont le diabète est secondaire à son surpoids. Il procure une perte de poids beaucoup plus modeste (jusqu'à 3 kg).

Topamax® (Topiramate)

Anticonvulsivant remboursé par la RAMQ. Cet antiépileptique prescrit généralement pour traitement de l'épilepsie est aussi parfois utilisé en maladie affective bipolaire, en douleur chronique et pour d'autres indications. Notons qu'il est parfois utilisé pour prévenir le gain de poids secondaire aux antipsychotiques. À l'occasion, il peut causer une perte de poids (d'où l'ajout dans cette capsule clinique). En plus de ses effets recherchés, ce produit peut à l'occasion entraîner certains effets indésirables (effets secondaires), notamment :

  • il peut causer des problèmes de coordination et de la maladresse;

  • il peut causer des étourdissements ou vous endormir - soyez prudent avant de prendre le volant;

  • il peut diminuer la concentration;

  • il peut entraîner des problèmes du langage;

Dernière mise à jour le 20 mai 2022